Souvenirs de Chamonix-Zermatt

Au pays des matins pressés

De Chamonix à Zermatt nous guiderons nos pas
par la fenêtre de Saleina et par le Pas du Chat.
Sous les rires moqueurs du guide chamoniard
qui plonge pour sa part avec ses diamants noirs
dans les neiges fragiles et les blousons futiles.

Dans les longues montées que rien ne vient troubler,
nous nous laissons guider par de troubles pensées
ou compter et rêver ne font que s’alterner :
Un deux trois quatre, un deux trois quatre,
les cartes sur la table qui viennent de se battre
l’Evêque et la Vierge qui posent près de l’âtre

Les cabanes et les gîtes régulent nos journées,
protègent nos nuits sous les cieux étoilés et
remplissent nos corps aux muscles fatigués à
l’esprit embrouillé de mets dont la saveur
à l’ambroisie des cîmes pourrait se comparer

Dans les matins pressés, nous croisons la Corée
les Norvégiens mêlés dans la fraternité
d’une envie partagée et d’un bol de café.
Au détour d’un glacier, la cîme du Cervin
nous indique la fin et montre qu’il est vain
de penser s’échapper du train de nos destins.

– Jean-Philippe

[cliquez pour voir les photos en grand format]

Dates : Départ du raid, le samedi 4 avril d’Argentière. Arrivée à Zermatt, le vendredi 10.

9 participants : Christophe, Roger et Bernard (Amitié, Nature Voiron) ; Cornélie (Grimpe 13) ; Laurine (Roc 14) ; Céline, Volker, Jean-Philippe, Fernando (Vertical 12).

Refuges empruntés : refuge d’Argentière (2 771 m), relais d’Arpette (1 627 m), cabane de Prafleuri (2 662 m), cabane des Dix (2 928 m), cabane des Vignettes (3 160 m), cabane de Schönbiel (2 694 m).

Oassages délicats :

• Col du Chardonnet (3 221 m), descente en rappel ;
• Fenêtre de Saleina (3 261 m), fin de la pente à pied, skis sur le sac ;
• Col des Escandies (2 793 m), courte pente raide en crampons ;
• Passage de la Serpentine (550 m), traversée ascendante en crampons ;
• Col du Mont Brûlé (3 213 m), pente raide et neige dure, skis et fin à pied.

:-( Montée la moins “cool” : ski de fond pour monter au col de la Valpeline (3 562 m) sous un soleil de plomb
:-) Descente la plus “cool” : de la cabane de Schönbiel (2 694 m) à Zermatt (1 619 m) 1 090 m de descente en partie par les pistes de ski.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s