Les Aravis, 2 au 5 septembre 2016

Vendredi 2 septembre, 5h50 – Gare de Lyon. Une poignée de védouziens encore à demi endormis monte dans le train direction Lyon pour rejoindre le reste de la troupe. Là, après un peu de mécanique, tout le monde monte en voiture et part pour la destination finale : les Aravis.

Après avoir posé les valises dans le chalet et pique-niqué rapidement sur la terrasse, les cordées partent prendre leurs marques dans des couennes ou de « petites-grandes voies ». La Culaz, les falaises de la Colombière : il y en a pour tous les goûts !

(Luc dans les cannelures des falaises de la Colombière et David – Figure de style dans les falaises de la Colombière)

Et cet échauffement s’imposait car le programme du lendemain est chargé ! La Pointe Percée pour certains, la Mamule pour les autres.

Pour les premiers, ce sera à nouveau un réveil matinal pour un départ à 6h. Après une bonne marche d’approche, les cordées se séparent. Deux d’entre elles s’attaquent au « Lagopède » tandis que les deux autres partent sur l’arête de la Pointe Percée.

(La Pointe Percée , François, prêt à partir dans l’arête, Laurine dans « Lagopède »)

(La Mamule et sa voie d’arrête, « le tonneau des Danaïdes », Gaëtan –Funambule sur l’arête, V12 en haut de la Pointe Percée)

aravis-9

Luc, admirant le Mont Blanc du haut de la Pointe Percée

Au final, (presque) tout le monde arrivera au sommet, pas peu fiers d’avoir vaincue la belle.

Pour les seconds, le topo annonçait une course de 12h pour ce Tonneau des Danaïdes localisé sur la pointe de la Mamule… Ils auront finalement mis 12h30 (pause déjeuner-reblochon incluse), sans avoir eu à se servir de leurs frontales ! Une course magnifique dans le 5c-6a bien ambiancée dans la verticalité du calcaire savoyard. Tous ceux qui y sont passés (parapentistes inclus) vous le diront : cette voie c’est que du plaisir !!

Au final, tout le monde se retrouvera le soir au chalet, bien rincés certes, mais pour un repas oh combien chaleureux !

Les deux jours suivants, les cordées enchaineront les grandes voies sur les différents sites de la région … y compris sur le fameux site dit «de la terrasse» !

aravis-10

La seconde équipe au pied du tonneau des Danaïdes (Mamule) après une sacrée marche d’approche (Myrtilles aux rendez-vous !)

Le dernier jour, tout le groupe est ressemblé pour un pique-nique où le reblochon coulera à flot. Tout cela se terminera ensuite sur des couennes, au Sapenay.

Lucas prépare le rappel de Béa… C’est pas gagné ! Ronan dans l’avant-dernière de la longueur du Tonneau des Danaïdes (Mamule)

Lundi 5 septembre 21h19 – Gare de Lyon-Perrache. Nos védouziens montent dans le train, direction Paris. Fatigués mais heureux.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s